jeudi 31 juillet 2008

Pappa al Pomodoro

Rien à dire… Je suis accro. Une accro grave à... la tomate :) Je peux la manger, sous n’importe quelle forme, chaque jour. Deux, trois fois par jour ! Il y a une seule condition. Elle doit avoir le goût authentique de la tomate et non pas celui d’un ersatz, boule d'un beau rouge saturé d'eau et insipide, qui se fait passer pour une tomate.
J'étais jusqu'à aujourd'hui persuadée qu’il n’existait pas de meilleur plat qu'une rafraichissante salade composée de tomates, d’ail frais, de basilic, de poivre fraichement moulu et de sel, le tout arrosé d’un trait de bonne huile d’olive. Banal, n’est-ce pas? Et pourtant tellement délicieux !
Je vivais heureuse jusqu’au jour où Jo.hanna a publié sur Galeria Potraw une recette d'une soupe traditionnelle toscane, la Pappa al pomodoro.
A la suite de cette découverte, je me suis retrouvée dans un véritable embarras... En effet, je ne savais plus que choisir : la salade simple et parfumée ou la Pappa de Jo.hanna ? Il ne m'a néanmoins pas fallu beaucoup de temps pour résoudre ce dilemme : il nous arrive bien souvent de manger la salade en entrée, suivie par cette alléchante soupe toscane...

Quand je vous disais que j'étais accro !



Pappa al Pomodoro* - pour 4 personnes:
750 g de bonnes tomates pelées et coupées grossièrement
250 g de pain rustique, coupé en tranches épaisses et doré au four
5 gousses d'ail hachées
1 poignée de basilic haché
1 verre d'eau ou de bouillon
huile d'olive
sel
poivre

Réalisation :
Faire dorer légèrement l’ail dans l’huile bien chaude. Y ajouter les tomates avec leur jus. Laisser cuire quelques minutes. Incorporer ensuite les feuilles de basilic et le pain. Bien mélanger. Ajouter de l’eau ou du bouillon si vous trouvez que la soupe est trop épaisse, tout en se rappelant qu’elle doit être bien consistante. Poursuivre la cuisson encore quelques minutes jusqu’à ce que le pain commence à se défaire. Les morceaux de pain doivent toutefois rester suffisamment ferme pour qu’on puisse, sous la dent, les distinguer des tomates. Rectifier l’assaisonnement. Avant de servir, arroser d’un filet de l’huile d’olive.

Si quelque malheureux(-se) parmi vous avait l'intention de saupoudrer la soupe d'un peu de parmesan, qu'il(elle) retienne sa main ! La Pappa al pomodoro se mange sans parmesan !

Souvent, quand la paresse m’attrape, je ne pèle pas les tomates, surtout si j'ai de petites tomates olivetti à disposition.

*recette de "Tuscan Cookery" de Elisabetty Piazzesi:

Bon appétit!


RECETTE EN POLONAIS: Pappa al pomodoro

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci beaucoup pour tous vos messages!