jeudi 23 avril 2015

Ribollita, bistecca alla fiorentina et autres bons plans gourmands lors d'un séjour à Florence by Maya*


La Toscane! Un mot magique qui donne envie de s’évader, voire de s’exiler. Des bosquets de cyprès disposés sur les collines. Les vieilles fermes du Chianti plongées dans une marée de chênes verts, avec comme son et lumière le chant des cigales et la pesanteur du soleil. Un séjour gourmand s’offre à vous au cœur d’une Florence qui vous coupera le souffle! Son musée à ciel ouvert, son pont Ponte Vecchio vous séduiront et vous plongerez dans un univers antique. Florence, Sienne, Pise ne sont que les exemples les plus éclatants d’un art toscan florissant entre le Moyen Âge et la Renaissance.

Alors venez découvrir cette ville débordante de saveurs culinaires à égayer vos papilles! 

Selon la tradition locale, on commence par les crostini ou les bruschette, croustillantes tartines garnies de fegato (foie de veau, poulet, oie, canard...) aromatisée aux anchois, aux oignons et aux ou encore de l’une des variantes locales à base de gibier ou de champignons.
Parmi, les entrées chaudes, primi, les plus fameuses sont la Pappa al pomodoro et la Ribollita. La pappa est une préparation à base de croûtons cuisinés dans un bouillon parfumé d’herbes aromatiques et enrichi de tomates passées jusqu’à ce que le pain se dissolve en panade. Enfin, la ribollita (rebouilli) est une soupe faite à base d'une variété de chou noir local, de haricots, de tomates et/ou autres légumes, auquel on ajoute du pain rassis et rebouilli.
En cas de grosse chaleur estive un peu de fraîcheur avec la Panzanella composée de tomates, de cubes de pain légèrement rassis, d'oignons, de basilic, d'huile d'olive et de vinaigre.
Pour le plat principal, la pièce maîtresse de la cuisine florentine est la bistecca alla fiorentina, un steak entre le filet et le faux-filet, pesant de deux à huit livres, épais, bien rôti à l'extérieur, mais rouge et juteux à l'intérieur, provenant généralement de bœuf de race Chianina. Ces biftecks sont cuits à la braise et servis bien saignants avec sel, poivre et huile d'olive, accompagné d’un quartier de citron. En bref, un régal pour les carnivores!
Enfin, les pâtes cuisinées de diverses manières constituent un bon début de repas, les plus originales étant les pappardelle, des nouilles larges servies avec une sauce au lièvre.

Quelques bonnes adresses pour votre voyage gourmand, par exemple le snack bar Amorino, Via dei Servi 16r à Florence vous propose des panini et schiacciate délicieux pour un petit budget. Pour une soirée dégustation locale, le fameux restaurant dans le quartier Oltrarno San Frediano Alla Vecchia Bettola avec ses tables en pierre, son ambiance simple et soignée vous goûterez une cuisine toscane traditionnelle. Ou encore dans le Quartier Santa Croce le Cibreo restaurant Via A. del Verrochio 8/r pour une cuisine florentine dans l’un des lieux les plus réputés de la ville.

1,2,3 c’est parti! Mais petit conseil avant de vous envoler pour Florence, comparer les dates pour les vols et prenez vos billets à l’avance, ils sont moins chers en basse saison.

En ce qui concerne l’hébergement, la ville propose une grande diversité de logement, de la chambre d’hôtes à celle de luxe. Réservez donc votre nid florentin en quelques clics sur des sites comme venere par exemple, qui propose une sélection vaste et complète et à des prix très intéressants.


*Passionnée de l'écriture depuis toujours, Maya joue avec les mots, les aligne, les colore, les rend vivants. Elle accueille les émotions, les fait grandir avec ses mots, pour vivre à chaque fois une aventure formidable.

J'ai plaisir de vous présenter ma collaboration avec Maya, qui de temps en temps, vous amènera dans ses voyages gourmands à travers ses articles. J'espère que vous aurez autant de plaisir que moi en découvrant ses bon plans gourmands :)





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci beaucoup pour tous vos messages!