mercredi 4 février 2009

Toutes les bananes ne sont pas jaunes…

...pire encore! On ne peut tout simplement pas toutes les peler et manger toutes crues :)
J’ai lu quelque part que la première note écrite concernant les bananes figure dans un texte en sanscrit datant de 500 ans avant J.-C. A l’origine, les bananes ont été essentiellement cultivées en Asie du Sud-est. Au fil du temps, elles ont quittée leur terre d’origine pour parvenir, au XVIème siècle, en Amérique Latine. Il y a 100 ans, grâce au développement du transport maritime dont la conséquence a été l’essor du commerce international, les bananes ont trouvé leurs places dans les assiettes européennes.
Quand je pense aux bananes, c’est surtout le banana split qui me vient à l’esprit. Ensuite défilent devant mes yeux des cocktails ou des gâteaux. Bref, que de bonnes choses sucrées… J’imagine je que ne suis pas la seule avoir ce genre d’associations. Et pourtant... nous oublions souvent que les bananes sont la base de l’alimentation quotidienne de plus de 400 millions des habitants de la Terre.
Il existe aujourd’hui plus que 500 différentes variétés des bananes qu’on cultive notamment en Colombie, quatrième producteur mondial, après l’Equateur, les Philippines et le Costa Rica.
Les bananes peuvent être préparées de maintes manières. Elles peuvent être cuites à l’étuvé ou à la vapeur, grillées au four ou passées sur le gril. On les savoure également frites dans une poêle. C’est ainsi que nous les ont préparées Lili et Beto, nos amis colombiens. Le jour de Noël, Lili a revêtu mon grand tablier, a sorti d’un sac quatre étranges bananes, vertes, très grandes et diablement dures. Elle a commencé à préparer l’apéro.
Ce jour là nous avons pu goûter, pour la première fois, les bananes plantains. C’est une variété qui contient davantage d'amidon et moins de sucre que les bananes «ordinaires». Pour pouvoir les apprécier, il convient de les cuire avant de les consommer. Crues, elles sont immangeables.


Bananes plantains - apéros pour 6 personnes:
4 plantains
huile de cuisson
gros sel

Guacamole:
3 avocats bien mûrs
2 oignons
1 piment sans pépins
1 poignée de tomates cocktails
1 poignée de feuilles fraîches de coriandre
jus d’un citron vert
sel
poivre noire fraîchement moulu



Réalisation:
Inciser les plantains sur toute la longueur. Enlever délicatement la peau. Les couper en morceaux de 4-5 cm. Les faire frire dans l’huile très chaude de chaque côté jusqu’à ce qu’elles prennent une jolie couleur dorée. Enlever les surplus d’huile a l’aide de papier absorbant. Attendre jusqu’à ce qu’elles refroidissent.
Pendant ce temps préparer le guacamole. Couper les avocats en deux. Mettre la pulpe dans un saladier et bien écraser à l’aide d’une fourchette.
Pour éviter le noircissement de la purée d’avocat, certains ajoutent du citron. Notre amie nous a expliqué qu’il suffit de laisser le noyau d’un avocat dans la préparation. C’est vraiment efficace !
Hacher les oignons. Epépiner et couper les tomates en petits dés. Incorporer le tout dans la purée d’avocats. Mélanger. Ajouter le piment haché et le jus de citron vert. Rectifier l’assaisonnement avec du sel et du poivre.
Dès que les tronçons de plantain sont tièdes, former de petites galettes en les aplatissant à l’aide d’une planche spéciale* (deuxième photo) ou, à défaut d’un tel engin, en utilisant une bouteille. Faire dorer les galettes dans l’huile très chaude. Les servir chaudes, saupoudrées de gros sel et accompagnées de guacamole.

Bon appétit !

*merci encore Lili!


PRZEPIS PO POLSKU : Plantan, czyli nie każdy banan jest żółty…

16 commentaires:

  1. Moi qui ne suis pas banane, celles-là, j'en mange de temps en temps... mais ici, on ne les trouve pas tellement facilement!

    RépondreSupprimer
  2. Je viens des îles et j'en ai souvent mangé!Le plat typique chez moi est le "bougna": du poulet au lait de coco cuit avec des tubercules diverses et des bananes. J'adore ta recette, très originale! Elle est super ta planche "spéciale"! Où l'as tu trouvée?
    Je te file la recette du bougna, juste histoire d'y jeter un coup d'oeil! http://pimentoiseau.canalblog.com/archives/2008/11/06/index.html

    RépondreSupprimer
  3. Puisque l'exotisme est d'actualité , je signale qu'il existe des " bananes POINGO " qui sont excellentes cuites au four , et sont mangées comme accompagnement avec du poulet ou un rôti de porc .
    B.

    RépondreSupprimer
  4. je découvre ton blog à travers top miam, j'adore tes photos , je reviendrais lire un peu plus longuement , merci
    bonne soirée

    RépondreSupprimer
  5. MAMINA,
    …et moi qui croyais que de l'autre côté de la frontière on pouvait TOUT acheter :)

    LETITIA,
    Merci beaucoup pour le lien vers ta recette de bougna ! Ça a l’air délicieux! Je la préparerai bientôt :)
    En ce qui concerne la planche... elle est venue tout droit de Bogota. C'est mon amie Lili qui m'en a fait cadeau.

    BERN DU VAL,
    Merci pour l'info. J'espère que je pourrai les trouver ici :)

    ANNA,
    Merci!
    Sois la bienvenue :)



    Bon dimanche à tous :)

    RépondreSupprimer
  6. j'adore les bananes plantains c'est un régal de les faire frire ou juste sautées à la poele!ton guacamole aussi me tente!

    RépondreSupprimer
  7. les bananes plantain s'achètent vertes, ou bien mûres ! (chez Tang Freres par exemple...). Ici il semble qu'il convient de les avoir vertes...
    Chouette recette : j'essaierai, une fois, ça se retient bien en plus. Et je raffole du guacamole, alors quoi de mieux que de pouvoir changer de l'éternel Blinis ou tranche de pain grillé...?!! merci :)

    RépondreSupprimer
  8. Très intéressant ce billet sur les bananes plantains. J'ai eu la chance de les apprécier dans le cuisine africaine mais je ne me suis encore jamais lancée moi-même dans l'aventure. L'idée de faire un accompagnement salé avec des bananes va me trotter dans la tête ces prochains jours... Tes photos sont superbes.

    RépondreSupprimer
  9. ooooh que ça doit être bon! biises micky

    RépondreSupprimer
  10. Merci pour l'inscription au 2ème Salon du blog culinaire pour représenter la Suisse !!!

    RépondreSupprimer
  11. Je me lèche les babines !!! Je découvrirai peut-être ta cuisine au salon du blog !!

    RépondreSupprimer
  12. je fais souvent des bananes plantain (au four je trouve que c'est encore meilleur qu'à la poele) mais je n'avais jamais pensé à les servir avec du guacamole, je vais tester... merci

    RépondreSupprimer
  13. Cette facon de préparer les plantains s'appelle "patacones", on en mange souvent chez nous (je vis en colocation avec un gars de Caracas et nous avons plusieurs amis originaires de Maracaibo qui passent souvent) mais hélas, nous n'avons pas une superbe planche comme la tienne! Nous les faisons également au four, lorsqu'elles sont plus noires que vertes, servies avec du beurre, du sel et du fromage. Délicieux!

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ton intéressant commentaire!
    L'idée de les passer au four me plaît beaucoup... ce serait un bon moyen de les rendre peu moins caloriques :)
    Tu pourrais me dire comment vous les préparez?

    RépondreSupprimer
  15. Les plantains utilises ne doivent pas etre vertes - une facon rapide de les noircir est de les envelopper de papier journal, ca marche aussi pour les avocats, d'ailleurs!
    Il suffit d´envelopper le plantain de papier alumnium (comme avec une gousse d´ail, dans le fond) et le mettre au four temperature moyenne pendant 20 a 30 minutes. Retirer le plantain, qui devrait etre mou mais pas trop, l´eplucher sans quitter totalement la peau (c´est important pour l´etape suivante). Le trancher au milieu, mettre un peu de beurre, sel et fromage et le remettre 5 minutes au four (avec la peau) pour que le tout fonde, puis les manger!

    La derniere etape peut etre sautee, et on peut bien sur mettre d´autres ingredients (jalapeños, piment de cayenne, etc, etc.. sirop d´erable c´est pas mal si on aime le sucre-sale, comme moi!)

    RépondreSupprimer
  16. NARFETTE,
    Merci beaucoup! Je vais essayer ta recette bientôt :)

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup pour tous vos messages!